Installation de MotionEye sur Raspbian Buster (vidéoSurveillance)

Ho, le premier article de 2020 (et le premier article depuis 6 mois ; la honte) !
Il faut dire que débuter un nouveau travail et des études dans le cadre d’une reconversion complète à presque 45 ans = j’ai été pas mal occupé … D’autant que j’ai aidé quelques personnes à réaliser des photomatons. 😉

Comme souvent, cet article fait suite à une discussion sur un forum car il fallait que je vérifie si MotionEye tournait nickel sur Raspbian Buster sur un Raspberry Pi.
Bon, OK, la question portait aussi sur le Rpi4, mais comme je n’ai pas le 4, on va faire le tuto sur le Rpi3B+.
Mais si quelqu’un m’offre le Rpi4, je promets de refaire ce tuto sur Rpi4 !!!

Le but est d’obtenir ceci :

motionEye Version0.42
Motion Version4.2.2
OS VersionRaspbian 10

–> L’article sera simplement l’installation de MotionEye sur un Rpi tournant avec Raspbian Buster afin de pouvoir réaliser un système de vidéosurveillance.

Pour la partie “installation de Raspbian Buster”, comme il est déjà écrit, je vous renvoie à l’article intitulé … Installation de Raspbian Buster (sic)

Bien évidemment, vous pouvez aussi faire tourner MotionEye sur un Buster Lite (ce qui est d’ailleurs beaucoup plus logique !!!).

Et je confirme que ce tutoriel fonctionne sur “Buster With Desktop” comme sur “Buster Lite” ; j’ai testé les 2 pour votre plus grand bonheur 😉

Installation de MotionEye

Conseil très important : préférez réaliser toutes ces commandes en faisant des [copier/coller] pour éviter les erreurs.
(Voir mon article sur les [copier/coller] pour plus d’informations si nécessaire)
Perso, je le fais depuis un autre poste informatique en étant connecté en SSH

Préparation de l’installation au cas où Buster est déjà installé :

sudo apt update && sudo apt upgrade -y

Installation des prérequis :

sudo apt-get install ffmpeg libmariadb3 libpq5 libmicrohttpd12 -y

Récupération et installation de Motion (le cœur du programme) :

sudo apt-get update
sudo wget https://github.com/Motion-Project/motion/releases/download/release-4.2.2/pi_buster_motion_4.2.2-1_armhf.deb
sudo dpkg -i pi_buster_motion_4.2.2-1_armhf.deb

Installation des dépendances :

sudo apt-get update
sudo apt-get install python-pip python-dev libssl-dev libcurl4-openssl-dev libjpeg-dev libz-dev -y

Récupération et installation de MotionEye (en simplifiant, MotionEye est l’interface graphique ajoutée à Motion qui est le cœur de l’application) :

sudo pip install motioneye

Configurations obligatoires :

sudo mkdir -p /etc/motioneye
sudo cp /usr/local/share/motioneye/extra/motioneye.conf.sample /etc/motioneye/motioneye.conf
sudo mkdir -p /var/lib/motioneye
sudo cp /usr/local/share/motioneye/extra/motioneye.systemd-unit-local /etc/systemd/system/motioneye.service

Automatisation de lancement du programme au démarrage du Raspberry Pi (MotionEye sera actif dès le démarrage du Raspberry ; ça devient automatique) :

sudo systemctl daemon-reload
sudo systemctl enable motioneye
sudo systemctl start motioneye

Si, plus tard, vous voulez réaliser une mise à jour de MotionEye, il faudra faire :

sudo apt update && sudo pip install motioneye --upgrade

Ensuite, vous devrez relancer MotionEye avec un petit :

sudo systemctl restart motioneye
Premier écran de connexion à MotionEye
Il suffit de noter uniquement admin et de valider.

Et voilà ; Motion et MotionEye sont installés et sont actifs.
Si vous ne connaissez pas MotionEye, vous devez savoir qu’on s’y connecte, en général, depuis un autre ordinateur puisque le Rpi est, la plupart du temps, dépourvu d’écran.

Pour ce faire, il faut connaître l’IP du Rpi ce qui aisément récupérable grâce à la commande ifconfig
Chez moi, j’ai un inet 192.168.0.16 donc, depuis un autre PC, je tape juste http://192.168.0.16:8765 pour tomber sur la page de connexion.

Si vous vous connectez depuis le Rpi en lui-même (il faut la version graphique(1) de Buster et un écran), vous devez taper cette adresse dans le navigateur : http://localhost:8765/

Pour se connecter, la première fois, il faut juste entrer le nom de l’administrateur (“admin”) et valider puisqu’il n’y a pas de mot de passe pour le moment.

(1) : Si votre Rpi tourne avec Buster Lite (non graphique) = vous devez vous connecter depuis un autre poste

A ce stade, il faut commencer par modifier le mot de passe du compte admin ; c’est ce que je fais toujours en premier lieu.

Pour le moment, je n’ai pas réalisé de configuration puisque cette installation n’a été faite que pour tester la chose et écrire ce tutoriel.

Je vous renvoie donc à la partie “Intégration des Caméras et divers paramétrages” de l’article identique mais sous Raspbian Stretch.
Il n’y a pas de changement dans cette partie configuration.

Une petite conclusion pour faire bien, ça vous dit ?

Oui ? Non ?
Bon, Ben, je fais comme je veux alors !

Vous êtes, maintenant, l’heureuse/heureux propriétaire d’un système de vidéosurveillance autonome et automatique (bon, OK, il faut du courant et du réseau tout de même).
La seule chose à faire est dorénavant d’allumer le Raspberry Pi et c’est tout puisque tout est déjà paramétré !

@+

Édit du dimanche 19/01/2020 au matin : à la place d’aller courir, tutoriel vérifié en reprenant tout depuis le début avec écriture à zéro de Raspbian Buster sur une carte SD et [copier/coller] des lignes de code de mon article –> nickel ; aucun souci.

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Diététicien-Nutritionniste tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

53 commentaires à propos de “Installation de MotionEye sur Raspbian Buster (vidéoSurveillance)”

  1. salut
    j’ai suivi t’on super tuto pour installe motion eye sur un rpi 3, aucun problème pour mettre mes camera, par contre j ‘ai vue que l’on pouvé faire du mask privacy, j’ai des camera qui point sur des clôtures qui donnes chez les voisins. Je n’est pas trouve comment active c’est option, tu sais comment faire

    • Salut titof2375,
      Je n’ai jamais essayé cette option puisque mes caméras pointent à l’intérieur.
      On dirait qu’il faut aller dans “Motion Detection” puis de passer “Mask” sur “On” puis “Mask Type” sur “Editable” puis de cliquer sur “Edit Mask” pour faire apparaitre une grille.
      Ensuite, tu cliques sur un carré en maintenant ton doigt appuyé et tu dessine une zone de non détection.
      Tu valides en cliquant sur “Save Mask” puis sur “Apply”.
      @+

  2. Si on exclut l’aspect DIY, est-ce qu’il y a un intérêt à partir sur une solution PI + MotionEye en comparaison avec des solutions de pack NVR + caméra IP “chinois” que l’on trouve sur alibaba par exemple ?

    Quand je vois que les kits de 4 caméras / NVR / DD 1 To se trouvent à 300€, ça paraît même perdant financièrement avec le PI (alors que d’habitude le DIY est plutôt rentable).

    Du coup pourquoi préférer MotionEye ?

    • Salut liohau,

      Mon installation actuelle tourne sur un client léger qui m’a été donné (gratuit).
      Sinon, mon Rpi3B+ m’avait coûté 40€ environ chez Kubii.
      Mon RpiZero qui fait caméra nocturne m’a coûté 5,22€ chez Kubii (prix du RpiZero nu évidement).
      MotionEye et Debian/Raspbian sont gratuit.
      Mes alimentations de Rpi sont des alim de récupérations transformées en alim micro-USB (gratos)
      Bref, même en ajoutant 1 module PiCam par Rpi (on peut se contenter du 5Mpx), je suis très très loin des 300€.

      Mais, surtout, sans parler du DIY, la solution OpenSource a un avantage sur le matériel “Chinois” = la liberté et la sécurité.
      Comme on dit, avec le “Chinois”, on ne sait pas où vont nos données, mais on sait qu’elles y vont 🙂
      Et leurs solutions sont forcément propriétaires donc enfermantes.

      Bref, avoir mieux et moins cher = je prends.
      (A noter qu’à la limite, je préfère mettre quelques euros de plus afin d’avoir une solution où je ne suis pas le produit)

      Pour finir,
      Il ne faut pas oublier que pour les achats via AliExpress, en provenance de l’étranger, légalement, il faudra acquitter la TVA et les droits de douanes ce qui peut alourdir la facture (sur 300€, la TVA est de 60€ sans compter les frais de Douane).
      En outre (position personnelle), je n’ai commandé qu’une fois sur AliExpress car je ne souhaite pas utiliser cette solution ; la mondialisation n’a pas que du bon (Amazon n’est pas vraiment mieux).

      Bon Week-End,

      • Les caméras PiCam c’est 35€, donc déjà 4×35 = 140€ après dans les 300€ j’inclus un disque dur 1To à 50€ environ, donc presque 200€, ce qui veut dire que le NVR en tant que tel coute 100€.
        Dedans il y a l’équivalent de motion eye, la connectique réseau pour brancher les caméras et le hardware qui est capable de traiter les X flux en parallèle pour les écrire sur le D.D. ou pour analyser quand le soft sait le faire.
        Donc il y a p-e légèrement moins de 300€, mais on est pas sur une différence “folle” comme sur d’autres projets DIY.

        Après les données c’est un autre sujet 🙂

        • Salut,
          Pour moi, une RaspiCam à 35€, elle reste où elle est 😉
          Je suis plutôt sur du 12-15€ en vision nocturne comme celle-ci :
          https://www.kubii.fr/cameras-accessoires/2270-raspberry-pi-camera-fisheye-grand-angle-5mp-kubii-3272496011823.html
          Ceci couplé à 1 RpiZero à 5€ (ou un vieux RpiB+ d’occas), on est à moins de 30€ la caméra (il faut un module RJ45 en sus si RpiZero).
          Mais tu n’as pas tort : si les gens mettent un Rpi3ou4 et un module 8Mpx, ça chiffre !

          Dans ma démarche, je suis plus sur de la récup, de l’occasion, du détournement.

          Et il est vrai que je n’aime pas trop le DiY où les gens achètent tout en neuf 😉
          Le “vrai” DIY doit (à mon sens hein, chacun(e) pense à sa convenance) concaténer les idées de “fait maison” + de “économie” + de “pour l’apprentissage.”

          Mais attention, on va finir par faire de la philo 😀

          ++

  3. Bonjour,

    J’ai suivi ce tutoriel pour installer un rpi3 puis un rpi4 4Gb avec motion eye.
    Merci beaucoup et ça marche correctement mais rapidement j’ai le sentiment que la solution est limitée (par le rpi seulement?).

    J’ai ainsi profité du confinement pour installer un rpi3 que je sature avec 5 caméras IP et qui perd des flux qui fonctionnent correctement (les flux deviennent gris)
    Puis avec un rpi4, j’arrive péniblement à faire fonctionner 8 caméras.
    J’ai l’impression que la qualité de la solution se dégrade au fur et à mesure de l’ajout de caméras et donc de la puissance de traitement nécessaire.

    Sur le même réseau j’ai actuellement un enregistreur dahua avec une vingtaine de caméras, mais la détection de mouvements ne fonctionnement bien sur la timeline qu’avec 5 caméras Dahua.
    Pour les autres je n’ai pas de détection de mouvement fournie en onvif au dvr et donc pas de détection de mouvements généralisée (ce qui est mon but).

    J’espérais qu’en passant sur motioneye je pourrai gérer la détection de mouvement pour toutes les caméras mais les rpi saturent (ou motion non capable de gérer beaucoup de caméras en parallèle?)

    Combien de caméras avez-vous pu gérer avec un rpi et motioneye?
    Pour ~400€, il est possible de trouver un pc i7 reconditionné et d’y mettre une debian et motioneye, aussi combien de caméras pensez-vous qu’un i7 d’il y a 5, 6 ans avec 16 à 32 Gb de RAM pourrait supporter?

    J’ai un autre souci avec motioneye c’est qu’il ne reconnait pas toutes mes caméras.
    Des caméras que je sais associer facilement par recherche de caméra avec le dvr ou onvifer ne sont pas gérables avec motioneye (qui affiche un écran gris sans plus d’information).

    Y a -t-il une liste de caméras testées pour motion comme pour ISpy sur lequel je vais peut être finalement me tourner si je n’arrive pas à un résultat satisfaisant avec motioneye?

    ZoneMinder, Shinobi qu’en pensez-vous?

    Merci de votre retour et bon retour à la vie d’après!
    C’était pas nécessairement mieux avant!

    • Bonjour Flip,

      Merci pour ton message explicite.
      Désolé pour le délai de réaction.
      Je manque cruellement de temps car je reste en activité professionnelle et je suis en reprise d’études (cours à domicile actuellement) malgré mon âge.

      Je voulais effectivement tester avec un PC (ancien, mais en Core i3 tout de même) pour voir si ça accélère le temps de traitement car je trouve aussi que la réactivité est limitée (perso, je suis sur un vieux client léger qui a remplacé mon Rpi, mais il est peu véloce).
      Mais le manque de temps noté ci-dessus ne m’a pas permis de le faire pour le moment.

      Je pense que MotionEye peut être en cause dans le manque de “fluidité”, mais difficile de l’affirmer ; ce qui explique la volonté de réaliser ce test.

      Je ne suis pas doté d’autant de caméra (2 vieilles HEDEN et 2 Caméra à base de Rpi) donc mes tests resteront malheureusement limités.
      Actuellement, le système est doté de ces 4 caméras.

      Si je bascule ma borne à Selphy en Caméra IP et détourne des WebCam en caméra IP avec des Raspberry, je pourrais monter à 7 flux IP.
      Mais quand ???

      J’avais utilisé ZoneMinder dans le temps mais sur un vieux PC portable donc même chose : la source du manque de fluidité était liée au logiciel ou au matériel.
      Il existe d’autres systèmes non testés par moi (RPi cam web interface ; kerberos.io ; …).

      Bref, pas de vrazie réponse par défaut de compétences et de connaissances de ma part 😉

      bon retour à la vie d’après!
      C’était pas nécessairement mieux avant!

      Effectivement, allez trainer dans les magasins ne parait pas être une activité purement nécessaire/utile 😀
      J’espère juste que le monde aura acquis un peu de sagesse au passage.

      ++

      • Bonjour Merci pour la réponse (plus qu’assez rapide à sens) puisque on n’est toujours à son heure!

        De mon côté j’abandonne MotionEye[OS] sur RPI.
        comparé à mon dvr à une centaine d’euro le RPI 4 ne tient pas la route tant en performance qu’en robustesse. Le rpi tient au mieux une petite semaine et dès que je dois refaire de la configuration de motion avec l’interface web ça plante le RPI.

        Je verrai à faire un test avec mon PC pro quand il sera passé en W10.
        J’aurai alors p’tet la possibilité d’avoir une debian dans W10 à ce que j’ai compris de la dernière maj W10!

        Bon courage à toi pour ton retour à la vie d’avant ….. la vie Pro …. avec famille et boulot ça doit être bien différent de la “confortable” vie d’étudiant d’avant …

  4. Bonjour
    je viens vers vous car depuis peu il m’est impossible d’installer en suivant le tuto une cam sur pi 3 avec buster et ce tuto . Pourant tout allait pour le mieux avant ! est ce une MAJ de Motion ? si certains peuvent m’expliquer ou cela peche ?
    j’arrive sur Motioneye mais quand je déclare la camera rien n’y fait je n’ai aucun retour …..

    Merci

    • Bonjour Kokoroso,
      Par défaut, à la création d’une nouvelle caméra, celle-ci est une caméra USB.
      Si tu utilises le module PiCam, tu dois choisir MMAL et non Local (de mémoire car je bosse actuellement et pas de MotionEye sous le coude).
      Redis-moi si c’est bien ça le souci.
      ++

      • Re
        J’ai fait ça mais il me marque open cam vidéo disable avec un écran gris
        Pourtant j’ai bien ouvert le port caméra via la commande raspi-config .
        Comme si mon port mmal était muet …
        Je vais continuer à chercher
        Merci ^^

        • Re,

          Tu peux tester la commande
          raspistill -o test.jpg
          Tu dois trouver une photo nommée test.jpg dans ton dossier perso.
          ça vérifie que la caméra fonctionne 😉
          ++

  5. Bonjour Alban,

    J’ai une nouvelle question concernant l’utilisation de MotionEye.
    J’ai paramétré la détection de mouvement et l’envoi de notification par mail. Ça fonctionne, je reçois bien le mail. Mais je pensais recevoir dans ce mail un snapshot mais il n’y en a pas.
    C’est le fonctionnement normal?
    Y a t’il autre chose à paramétrer pour recevoir un snapshot dans la notification?

    Y a t’il moyen d’avoir de vrai notification et non un mail?

    Merci

    • Bonsoir Salvatore,

      Dans “Still Images”, il faut sélectionner l’option “Motion Triggered” afin de permettre la capture d’images en cas de détection de mouvement (ne pas oublier de prévoir un délai d’effacement pour faire le ménage afin de ne pas saturer l’espace disque).
      Ensuite, dans “Motion Notifications”, j’ai appliqué un délai de 3 secondes afin de laisser le temps au système d’ajouter des images dans le courriel (sinon, j’avais des courriels vides).
      Je reçois maintenant des courriels avec 4 à 6 photos (Enfin, je reçois surtout les SMS puisque je n’ai pas Internet sur mon téléphone 😀 ).
      A noter que je ne tourne plus avec un Rpi mais un Shuttle de récupération (un truc un peu ancien, mais qui s’allume et s’éteint d’une simple pression sur un bouton et libère mon Rpi pour d’autres taches) ; selon ton Rpi, le délai de 3 secondes sera peut-être (sûrement) à adapter afin d’avoir des images mais pas trop.

      A ma connaissance, pas de notification, mais des courriels.
      Peut-être un truc possible avec “Call a Web Hock”.
      Je n’ai jamais cherché puisque sans Internet sur mon téléphone, l’utilité est … nulle 😉

      @+

      • Super ça fonctionne, merci.
        Par contre je me rend compte que j’ai déjà des vidéos et des photos dans mon répertoire.
        Je n’arrive pas les supprimer ni avec Filezila ni avec Putty.
        Un problème de droit je suppose.

        • Bonjour Salvatore,

          Tu vas sur ton interface Web http://ip-du-raspberry:8765
          Tu auras un truc du genre : Afficher les caméra de MotionEye

          Sur la caméra voulue, tu cliques sur l’icône bleue qui ressemble à une photo (2ème icône)
          Et cela t’affiche toutes les photos prises : Afficher toutes les photos prises par la caméra

          Il suffit alors de cliquer sur “Delete All” pour vider le dossier.
          Sinon, programmer une purge automatique au bout de 1 mois (voire 1 semaine) est pratique car le dossier sera forcément vidé m^me sans intervention de ta part.

          A bientôt,

          • Hello,

            Super, j’avais pas capté que l’on pouvais avoir accès au dossier depuis l’interface de MotionEye. Il y a peut-être une doc complète en Français quelque part, ce qui éviterait de te solliciter sur des questions d’utilisation.

            Merci

  6. Bonjour,

    J’ai une 2 questions mais en terme d’utilisation de MotionEye.
    Je précise au départ que j’ai mis un mot de passe pour l’utilisateur “admin”.
    J’ai téléchargé l’appli MotionEye que j’ai installé sur mon smartphone et sur une tablette.
    Ce qui m’étonne c’est que sur la smartphone et sur la tablette, dès que je renseigne les champs de connexion j’ai tout de suite accès à la caméra… Sans aucune demande d’authentification !!!
    C’est normal?
    Et sur le PC lorsque j’accède à motinEye là il me demande bien une authentification.
    Par contre j’ai pas mis de mot de passe sur “user” le problème viendrait-il de là?

    Merci

    • Bonsoir Salvatore,
      Je pense que oui.
      Il te faut un mot de passe pour admin et pour chaque utilisateur.
      Après, si tu les gardes en mémoire, pas de reconnexion (perso, je suis en mode parano sur tous mes navigateurs avec purge auto de tout 😉 )
      ++

  7. Bonjour,

    Merci pour ce tuto bien pratique pour les Newbie comme moi. Je suis sous Raspberry 3B+ , Buster Lite et Jeedom V4.
    Rien ne plante c’est déjà une bonne chose. Ni Motion Eye, ni Jeedom.
    Par contre dans Motion Eye il sembe avoir trouvé la caméra du Raspi mais je n’ai pas d’image c’est juste gris.

    Il y a peut-être des étapes de déclaration de la caméra à faire que j’ai raté?
    (Elle a bien été activé dans raspi-config)

    Merci

    • Bonjour Salvatore,

      J’ai le problème avec FireFox : je ne vois plus le retour vidéo des caméras.
      Mais si j’appuie sur “snapshoot”, j’ai bien une image
      J’ai testé avec d’autres navigateur (sur Mac et sur linux) = OK
      Tu utilises FireFox ?
      Si oui, tu peux vérifier ce point ?

      ++

      • Bonjour Alban,

        J’utilise bien Firefox. Sous Chrome j’ai le même problème et un appuie sur “Snapshoot” ne fait pas apparaitre d’image.
        Pour info cette caméra a déjà fonctionné mais ce c’était pas avec MotionEye et j’étais sous Strech lite. Mais depuis j’ai tout formaté et réinstallé Buster.

        • Re bonjour,

          Par acquis de conscience j’ai vérifié le fonctionnement de la camera avec la commande “raspistill -o ~/Camera/image.jpg -q 100”
          Et j’ai bien une image que je peux récupérer avec Filezila dans le répertoire Pi/camera.

          • C’est bon j’ai trouvé. C’était tout bête désolé.
            En fait il faut créer une nouvelle caméra MMAL car de base c’est une Local V4L2.
            L’image est super. Plus qu’a intégrer ça dans Jeedom.

            Merci.

            • Merci pour ton retour,
              Effectivement, je n’arrivais pas à reproduire le souci … puisque je passais en MMAL pour le module caméra et en “caméra réseau” pour les autres 😉
              J’avais donc bien mes images.
              Je laisse donc tomber mon installation additionnelle (faite en parallèle pour ne pas casser mon système).
              Au plaisir,

  8. Bonjour,

    Je rencontre un soucis au niveau de l’interface graphique de MotionEye,
    lorsque que j’active la motion détection puis la motion notification, dans la partie “Call A Web Hook” j’inscrit mon adresse http free pour recevoir une alerte SMS sur mon mobile, la détection fonctionne parfaitement bien, par contre, lorsque je souhaite la désactivé, l’option motion détection, je continu de recevoir des alertes de mouvement si je passe devant la camera. Pour que les notification SMS s’arrêtent, je doit obligatoirement désactivé la coche “Call A Web Hook”, et valider.
    Le problème c’est qu’il ne me garde pas en mémoire mon adresse http ce qui m’oblige a l’entrée de nouveau a chaque fois que je souhaite activer l’option.. même problème avec “Run A Command” qui exécute mon script correctement mais qui ne garde pas en mémoire mon chemin…

  9. Bonjour pour commencer superbe tuto que j’ai suivi à la lettre et tout c’est bien passé sur raspbian stretch avec une ip cam connectée, mais mon souci était que le raspberry ne montait pas mon dd externe au démarrage du coup impossible d’enregistrer en continu une fois que le matos redémarre, alors j’ai trouvé comment résoudre se problème pour ceux qui ont le même problème que moi, rendez visite à ce site https://limen-arcanum.fr/2016/03/monter-un-disque-externe-sur-le-raspberry-pi/ sa peut servir.

    • Bonsoir Madin972,
      Normalement, Les support externes sont montés automatiquement sous Raspian.
      Mais il est que MotionEye n’est pas un Raspbian complet.
      Le tuto de limen est un peu vieux (2016), mais il faut se souvenir que c’est le fichier fstab (habituel sous Linux) qui est la solution.
      Mon PC Portable (sous LinuxMint) monte un DD additionnel au démarrage comme disque “données” afin de séparer système et données … et … je suis passé par la solution de fstab en effet.
      Merci pour ton retour et ta contribution,
      @+

  10. Bonjour,
    Excellent article, tout fonctionne parfaitement sur une installation “vierge” de raspbian (lite ou desktop).

    Par contre, à titre informatif, de mon coté je souhaiterais faire co-exister MotionEye avec Jeedom (voire récupérer le traitement de MotionEye dans Jeedom), et là je rencontre constamment un blocage (qui dépasse mes compétences)
    Si j’installe d’abord MotionEye, Jeedom est instable et plante (aucun problème avec Jeedom si installé en premier),
    Si j’installe d’abord Jeedom, MotionEye et ses dépendances semblent s’installer sans problème, mais la connexion échoue ensuite à chaque fois et je ne parviens jamais à obtenir l’interface via l’adresse locale IP-LOCALE-RASPBERRY:8765
    SI quelqu’un a le même objectif que moi, les mêmes difficultés, et souhaite échanger sur le sujet pour trouver le fin de mot de l’histoire 😉 (si par contre chez certains les 2 fonctionnent parfaitement sans interférence, un petit signe me redonnera de l’espoir)
    Config: RPI3 / SSD / RPICAM / BUSTER

    Bonne continuation et plein de fun avec vos projets !

    • Salut Bob,
      J’imagine que Jeedom utilise une interface Web.
      Comme MotionEye aussi, je pense qu’il y a sans doute un conflit à ce niveau.
      Une piste à creuser ?
      ++

      • Merci pour ce retour et cette piste de réflexion 😉 je vais passer en revue les ports utilisés par les 2, les bases de données associées, … sinon je n’installerais déjà que Motion. MotionEye est surtout une interface graphique pour éditer le fichier de Configuration de Motion, ça devrait simplifier la donne.
        Bonne chance et bon courage pendant le confinement !

  11. Bonjour Merci pour ce tuto,
    Moi j’essaye d’installer motion eye sur une VM de la freebox delta , mais cela ne marche pas, snifff
    erreur à cette ligne “sudo pip install motioneye”

    Downloading https://files.pythonhosted.org/packages/b3/d0/a20d8440b71adfbf133452d4f6e0fe80de2df7c2578c9b498fb812083383/Pillow-6.2.2.tar.gz (37.8MB)
    99% |████████████████████████████████| 37.8MB 2.1MB/s eta 0:00:01Exception:
    Traceback (most recent call last):
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/cli/base_command.py”, line 143, in main
    status = self.run(options, args)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/commands/install.py”, line 338, in run
    resolver.resolve(requirement_set)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/resolve.py”, line 102, in resolve
    self._resolve_one(requirement_set, req)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/resolve.py”, line 256, in _resolve_one
    abstract_dist = self._get_abstract_dist_for(req_to_install)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/resolve.py”, line 209, in _get_abstract_dist_for
    self.require_hashes
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/operations/prepare.py”, line 283, in prepare_linked_requirement
    progress_bar=self.progress_bar
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 836, in unpack_url
    progress_bar=progress_bar
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 673, in unpack_http_url
    progress_bar)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 897, in _download_http_url
    _download_url(resp, link, content_file, hashes, progress_bar)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 617, in _download_url
    hashes.check_against_chunks(downloaded_chunks)
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/utils/hashes.py”, line 48, in check_against_chunks
    for chunk in chunks:
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 585, in written_chunks
    for chunk in chunks:
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/utils/ui.py”, line 159, in iter
    for x in it:
    File “/usr/lib/python2.7/dist-packages/pip/_internal/download.py”, line 574, in resp_read
    decode_content=False):
    File “/usr/share/python-wheels/urllib3-1.24.1-py2.py3-none-any.whl/urllib3/response.py”, line 494, in stream
    data = self.read(amt=amt, decode_content=decode_content)
    File “/usr/share/python-wheels/urllib3-1.24.1-py2.py3-none-any.whl/urllib3/response.py”, line 442, in read
    data = self._fp.read(amt)
    File “/usr/share/python-wheels/CacheControl-0.11.7-py2.py3-none-any.whl/cachecontrol/filewrapper.py”, line 63, in read
    self._close()
    File “/usr/share/python-wheels/CacheControl-0.11.7-py2.py3-none-any.whl/cachecontrol/filewrapper.py”, line 50, in _close
    self.__callback(self.__buf.getvalue())
    File “/usr/share/python-wheels/CacheControl-0.11.7-py2.py3-none-any.whl/cachecontrol/controller.py”, line 275, in cache_response
    self.serializer.dumps(request, response, body=body),
    File “/usr/share/python-wheels/CacheControl-0.11.7-py2.py3-none-any.whl/cachecontrol/serialize.py”, line 55, in dumps
    “body”: _b64_encode_bytes(body),
    File “/usr/share/python-wheels/CacheControl-0.11.7-py2.py3-none-any.whl/cachecontrol/serialize.py”, line 12, in _b64_encode_bytes
    return base64.b64encode(b).decode(“ascii”)
    File “/usr/lib/python2.7/base64.py”, line 54, in b64encode
    encoded = binascii.b2a_base64(s)[:-1]
    MemoryError

    Pouvez vous m’aider?

    • Salut Cécile,
      Tu peux tenter un sudo python -m pip install --upgrade pip setuptools wheel pour voir ce que ça donne ?
      Sur ta box, tu as mis une VM qui tourne tourne sur quel OS ?
      Tu es sûr que c’est Raspbian ; plutôt Debian, non ?

      @+

      • Merci pour le reponse, du coup j’ai tout recommancé et j’ai deja une erreur ici ;

        sudo dpkg -i pi_buster_motion_4.2.2-1_armhf.deb
        dpkg: error processing archive pi_buster_motion_4.2.2-1_armhf.deb (–install):
        package architecture (armhf) does not match system (arm64)
        Errors were encountered while processing:
        pi_buster_motion_4.2.2-1_armhf.deb

        Faut que je trouve les bons paquets

    • Hello la solution est assez simple. Voici la ligne de commande qu’il faut mettre:
      sudo pip install –no-cache-dir motioneye

      Python a des problèmes avec des systèmes disposant de peu de mémoires et il plante avec l’installation de Pillow.

  12. Bonjour Alban

    j’ai suivi à la lettre cette installation via Putty (très bon travail !) et copier/coller sur un Pi B+, mais çà bloque au niveau des “configurations obligatoires”; la création des 2 sous-répertoires se fait bien, mais pas les 2 copies car le sous-répertoire “motioneye” n’existe pas dans /usr/local/share ( à quel moment est-il créé ?) j’ai seulement 3 sous-répertoires —> “ca-certificates fonts man”
    Après application de “sudo python -m pip install –upgrade pip setuptools wheel” et relance “sudo pip install motioneye” , tout se termine bien.
    Mais c’est vraiment lent sur Pi B+, Pi 3B ça devient juste potable…

    En tout cas, merci .
    Michel C.

  13. Bonjour Alban
    Merci beaucoup pour la très bonne documentation que tu as réalisé , la preuve ,
    même avec un simple smartphone et en SSH j’y suis arrivé ..
    Si toutes explications étaient comme la tienne il n’y aurai pas de problème informatique 🙂
    Ou presque
    A très bientôt

    • Bonsoir Jean-Claude,
      Merci pour ta validation (et ce message fort sympathique).
      Le but de ce site étant de rendre service à la communauté, les retours de “mes” lecteurs m’intéressent toujours fortement.
      Au plaisir 😉

    • Salut Jean-Claude,
      Merci pour ce retour,
      Dans la réalité, cet article a été “un peu” réalisé pour toi 😉
      Je suis en train de réécrire une carte SD pour le suivre et ainsi le vérifier.
      A bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*