VideoSurveillance : Installation de MotionEye sur Debian Bullseye

Quelques jours après avoir migré mon vieux système qui tournait avec RaspiOS sur base Dabian9 en base Debian 10 … Il me prend l’envie de changer de machine. 🙂

Mon système actuel utilise RaspiOS mais en version x86. En effet, ce système tourne sur un vieux Shuttle qui m’a été donné par un patient du temps de mon ancienne vie.

Dans mon bazar, j’ai encore 2 mini-machines dont l’une dispose d’une connectique de type M2. Elle devrait donc être plus véloce !
Du coup, je me suis décidé à tout refaire.

Et comme j’ai eu des soucis avec la migration sur Debian11, ma procédure d’installation se doit d’être remise à jour.

Voici donc un nouvel article sur MotionEye avec Debian 11 !

Installation de Debian 11

J’utilise une clef multi-boot avec Ventoy pour installer Debian 11 ou “Bullseye”. Je conseille de partir de l’ISO minimaliste “debian-11.0.0-amd64-netinst.iso” pour limiter la charge serveur.

Arrivé en fin d’installation, au moment de la sélection des logiciels, je décoche presque tout car je ne veux aucun environnement de bureau. Je garde juste “Serveur SSH” et c’est tout. Je veux un système rapide à installer et le plus léger possible !

Au redémarrage, je débranche tout et passe sur mon PC LinuxMint afin de prendre la main en SSH avec ssh alban@192.168.0.70

Première chose à faire, taper su pour passer en root.
Puis lancer la commande apt install sudo curl -y
Et ensuite, lancer la commande sudo usermod -aG sudo alban (qui remplace la traditionnelle adduser alban sudo des versions précédentes)
Hop, un petit sudo reboot pour la forme (il faut redémarrer du fait du usermode -aG).

On se reconnecte avec ssh alban@192.168.0.70 et on a bien les droits sudo.
On lance donc un sudo apt update de test (tout est déjà à jour, mais ça teste la commande sudo afin de vérifier que nous sommes bien devenu membre du groupe).

Bon, ben, voilà, en quelques minutes, nous avons un Debian 11 minimaliste mais fonctionnel et parfaitement gérable à distance.

Installation de MotionEye

On commande par installer les paquets motion, ffmpeg et v4l-utils avec (commandes de mec prudent ayant eu des erreurs ; je sépare les actions) :

sudo apt install motion -y && sudo apt update && sudo apt install ffmpeg -y && sudo apt update && sudo apt install v4l-utils -y && sudo apt update

En cas d’erreur, il suffit de relancer la commande complète.

On redémarre puis on ajoute quelques dépendances utiles (indispensables)

sudo reboot

sudo apt install python2 -y

sudo curl https://bootstrap.pypa.io/pip/2.7/get-pip.py --output get-pip.py

sudo python2 get-pip.py

Installation des prérequis

sudo apt install libffi-dev libzbar-dev libzbar0 -y

sudo apt install python2-dev libssl-dev libcurl4-openssl-dev libjpeg-dev -y

sudo pip install pillow

Installation de motioneye (avec ajout automatique des dépendances obligatoire sous Python) :

sudo pip install motioneye

Configurations obligatoires (répertoire, fichiers de conf, …)

sudo mkdir -p /etc/motioneye

sudo cp /usr/local/share/motioneye/extra/motioneye.conf.sample /etc/motioneye/motioneye.conf

sudo mkdir -p /var/lib/motioneye

Automatisation du lancement de MotionEye au démarrage :

sudo cp /usr/local/share/motioneye/extra/motioneye.systemd-unit-local /etc/systemd/system/motioneye.service

sudo systemctl daemon-reload

sudo systemctl enable motioneye

sudo systemctl start motioneye

Conclusion

Vous savez quoi ? Comme quasiment tous mes articles, celui-ci a été vérifié d’une façon la plus simple possible : j’ai TOUT réinstallé en partant de zéro.

Et …

On dirait bien que ça fonctionne 😉
Ha oui ; ça fonctionne 😀

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui-même resté un enfant. Diététicien-Nutritionniste tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide. Lassé de l'évolution du Monde de la Santé dans lequel les patients sont de plus en plus à traiter comme des clients (je suis un soignant !!!), j'ai opté pour une reconversion en repartant en Alternance. D'abord dans le cadre d'un BTS SIO option SISR (Solutions d’Infrastructure, Systèmes et Réseaux) en Septembre 2019. Après l’obtention du BTS (16,57/20 ;-) ), j'ai décidé de poursuivre (toujours en alternance) en Bac+3 avec un Bachelor Concepteur de Systèmes d'Information. Citation personnelle : « Si la réussite facile flatte l’égo, C’est de la persévérance que nait le plaisir de la réussite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.