RaspiLego – un boitier en LEGO® pour RaspBerry Pi

Mon RasPiLego Un boitier en LEGO® pour tenir le RaspBerry Pi en place sur un ventirad et (surtout) maintenir le module caméra

RasPiLego avec VentiRad
Mon Dieu, mais quel artiste !!! 😉

En jouant avec mon RaspBerry Pi 3 pour faire des TimeLapses avec la PiCam, j’ai remarqué que le RaspBerry Pi chauffe plutôt pas mal, surtout lors de l’encodage.

Voici donc une petite “création” en LEGO® avec les briques de grosse taille type LEGO® DUPLO® qui trainaient … dans la chambre du n°4.

L’idée première était juste de maintenir le module caméra pour réaliser des timelapses et faire de la vidéo-surveillance.

Ensuite est venue la volonté de réhausser et bloquer le Raspberry.

Et pour finir, il a donc fallu intégrer un système de refroidissement actif par adjonction d’un ventirad (radiateur + ventilateur).

L’avantage des LEGO® … Outre le fait que ça m’amuse … réside dans le fait que rien n’est figé.

On fait un truc ; on défait ; on améliore ; on recommence tout.

Ho, une brique bleue, ça va faire plus joli si je mets une brique bleue à la plage de la jaune qui pourra venir à côté de sa copine qui … Heu … Oups … Pardon … Je divague …

Voici donc la dernière création du moment !

Je vous le fais style “pas à pas” 🙂

Montage du RaspiLego
On pose une base solide afin de pouvoir déplacer sans casser.
Montage du RaspiLego
Ajout du plancher plat …
Montage du RaspiLego
… avec 2 grandes plaques (je n’avais pas 2 couleurs identiques)
Montage du RaspiLego
Deux colonnes ; un vrai château 🙂

 

Montage du RaspiLego
Et un mûr latéral ; afin de monter solidement au niveau du ventilo mais laisser de quoi circuler l’air
Montage du RaspiLego
Un 4ème mur pour pouvoir bloquer le tout
Montage du RaspiLego
Hop, des briques bleues afin de pouvoir maintenir le RaspBerry en place (ça passe nickel).

 

Montage du RaspiLego
Pareil, on bloque par l’arrière avec une longue brique bleue.
Le RaspBerry est maintenant maintenu sur 3 côtés
Montage du RaspiLego
Réalisation d’un mini toit en briques plates afin de masquer les éventuels reflets des LED de fonctionnement
Montage du RaspiLego
Consolidation en latéral (des 2 côtés)
Cette fois, le RaspBerry Pi est bloqué sur les 4 côtés mais les ports USB et RJ45 sont libres
Montage du RaspiLego
Et on remonte un autre niveau dans le but de mettre la PiCam le plus haut possible
Montage du RaspiLego
Réalisation d’une plate-forme pour y poser la PiCam de manière stable
Montage du RaspiLego
Et pour vraiment stabiliser le module caméra, les briques plates bleues sont posées juste derrière les zones vissables.
Ça ne bougera pas !

 

Montage du RaspiLego
Et histoire d’être bien sûr, 2 murs beiges en latéral et une brique plate rouge en sécurité anti-basculement car la structure sera penchée en arrière.
Montage du RaspiLego
Structure terminée avec la barre de sur-élèvement qui servira en mode “TimeLapse” pour viser le ciel.
Montage du RaspiLego
Et voilà !
Montage du RaspiLego
Démontage facile pour retirer le RaspBerry Pi et le module caméra
Montage du RaspiLego
Afin, par exemple, de coller un autre RaspBerry Pi qui fait office de surveillance vidéo.

Mais, je vais devoir retirer la barre de basculement (les 2 briques vertes), voire les positionner à l’arrière pour avoir une vision plate (le module est penché en arrière du fait de la forme de son support).

A vous de jouer !

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

Une réponse à “RaspiLego – un boitier en LEGO® pour RaspBerry Pi”

  1. Rétroliens : Recyclage d’une Caméra IP avec un Raspberry Py – TREVILLY.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*