Installation de Motion sur RaspBerry Pi3

Installation de Motion sur RaspBerry Pi3

Installation de Raspbian puis Motion sur une RaspBerry Pi 3 avec le Module Caméra.

Photo d'un raspberry avec le module caméra
Un Raspberry Pi3 et son module caméra

Cet article simple décrit la réalisation d’une caméra de sécurité en utilisant un RaspBerry Pi 3 + son module caméra en ne mobilisant pas toujours le matériel car le Rasberry Pi3 tourne sous Raspbian (version 2016-11-25-raspbian-jessie) et (surtout) le programme Motion n’est lancé que sur commande.

Vous avez donc un RaspBerry Pi3 fonctionnel sous RaspBian Jessie version graphique (un ordinateur quoi !) ET vous pouvez lancer le système de vidéo surveillance à la demande, par exemple, juste au moment du départ.

Facile la vie 😀

Comme je traine “un peu” sur le Net, j’ai été amené à apporter de l’aide à diverses personnes croisées sur des forums et/ou sites. Même si mes compétences sont limitées, je suis têtu et je ne suis pas avare de mon temps.

J’ai donc refait une installation propre et complète de Raspbian et de Motion pour aider quelqu’un qui se reconnaitra ;-).

Dans l’article précédent traitant de Video-Surveillance avec RaspBerry Pi, je disais que Motion n’était plus vraiment facile à utiliser car ffmpeg n’était plus dans les dépôts. Et bien, maintenant, Motion est de nouveaux TRÈS facile à installer sur RaspBerry ou sur Linux.

Cet article va être simple :

  1. Installation de Raspbian selon la méthode que vous utilisez habituellement.
    Personnellement, je recommande l’usage de etcher pour écrire l’image.
    Puis, immédiatement après, passage par les paramètres de RaspbianRaspberry Pi Configuration pour activation de ssh (désactivé par défaut ; suite aux attaques sur les appareils où les gens n’avaient pas modifié le mot de passe par défaut), modification dudit mot de passe, activation de la caméra, etc. (ceci se trouve dans le menu “Framboise” puis “Paramètres
  2. MàJ complète avec 1 seule ligne :
    sudo apt-get update -y && sudo apt-get upgrade -y && sudo apt-get dist-upgrade -y && sudo reboot
  3. Installation de Motion puis du module caméra (ou RasPiCam) en 3 lignes distinctes :
    sudo apt-get install motion
    sudo modprobe bcm2835-v4l2
    echo "bcm2835-v4l2" | sudo tee -a /etc/modules
  4. Modifications personnelles pour que ça roule mieux :
    Création du dossier ‘motion’ dans le user ‘pi’ =

    mkdir /home/pi/motion

    Application des droits =

    chmod 755 /home/pi/motion

    Application des droits =

    sudo chmod 555 /etc/motion/motion.conf

    Modification du fichier de configuration =

    sudo nano /etc/motion/motion.conf
  5. En 2 mots, mon fichier motion.conf est personnalisé.
    Je modifie surtout ‘process_id_file’ et ‘target_dir’ pour que ça soit plus logique (du moins, pour moi).
    Puis, important, je laisse passer le flux sur le réseau (pas juste en local puisque je suis souvent sur le poste “familial” (quand les 4 enfants le laissent libre) à faire 15 trucs en même temps) en passant la fonction ‘stream_localhost’ à ‘off’ (et non à ‘on’).
    Puis je sécurise par autentification avec ‘stream_auth_method 2’ ; si on laisse passer le flux carrément à l’extérieur = c’est “plus mieux” 😉

Je partage mon fichier motion.conf pour aider ceux qui veulent ; voir ci-dessous.

Sur un RaspBerry, vous pouvez [copier/coller] bêtement (modifiez la partie authentification pour l’accès puisque j’ai passé ‘stream_auth_method’ à ‘2’).

Cependant, afin d’apprendre, je vous conseille de ne pas me faire confiance et de bien chercher à comprendre.
De plus, les versions ultérieures apporteront peut-être des changements ; je vous conseille donc de plutôt coller les mains dans le cambouis 😉

Enfin,
Il faut lancer le programme avec la commande

motion

Et éteindre la surveillance avec un simple

pkill motion

Ou vous modifiez la séquence de démarrage 😉

A bientôt,

— Début du fichier motion.conf —

Finalement fichier motion.conf mis téléchargement car le [copier/coller] était trop long.

— Fin du fichier motion.conf —

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

14 commentaires à propos de “Installation de Motion sur RaspBerry Pi3”

    • Bonjour Flavien,
      Merci pour le compliment.
      Normalement, dans ton fichier de configuration (motion.conf), tu as le port sur lequel “écouter”.
      Depuis ton navigateur du PC/Raspberry en question, tu peux essayer de taper http://localhost:8080 ou http://localhost:8081 sinon, il faut fouiller dans le fichier de config.
      Tu peux chercher le mot “stream_port”
      Depuis un autre PC, tu devras faire http://192.168.x.xx:8081 (chez free, c’est “0” à la place du x ; toi, chez Orange, c’est “1”).

      Au pire, une solution simple est l’usage de MotionEye.
      Tu trouveras un (très bon 😉 en toute objectivité) tuto ici :
      https://trevilly.com/installation-de-motioneye-sur-raspbian-strech-sur-raspberry-pi3/

      Au plaisir,

      • Merci de ta rapidité à répondre moi l’adresse de la rpi est 192.168.1.24 le port j’ai essayé 8080 8081 et 8765 mais rien bébé fonctionne même sur un autre pc

          • merci cela fonctionne pourtant dans le /etc/rc.local j’ai mis pour le lancement auto
            maintenant il me demande un utilisateur et un mot de passe alors que dans stream_auth_method=0

          • Re,

            Je viens de réinstaller totalement Raspbian et Motion suivant mon tuto.
            J’ai importé mon fichier de conf et donc mis celui du site à la place de celui de motion.
            J’ai laissé “stream_auth_method 2” et c’est OK avec mon nom d’utilisateur et mon mot de passe.
            Attention, tu dois mettre “stream_auth_method 0” ; je viens d’essayer = ça fonctionne.

            ++

          • Merci tout fonctionne
            je voudrai savoir si il y a une possibilité de mettre la rafraichissement plus haut que 100 ?

          • Tu parles de “stream_maxrate” ?
            Si tu veux faire de la diffusion de flux vidéo sans détection, tu peux essayer MotionEye qui est simple et assez complet.
            Là, je suis passé à “stream_maxrate 100” et c’est pas mal fluide.

          • merci donc c’est ma camera qui “lag” en tout cas merci beaucoup de la rapidité des réponses maintenant je suis passé sur motioneyes mais le soucis et le même la camera a un peu de latence

          • Pas de quoi.
            C’est le but de ce site : ne rien monétiser, mais tenter d’apprendre et d’aider les autres 😉
            Tu as moins de décalage en passant ta caméra en “simple caméra” ou un truc du genre.
            Sous MotionEyeOS, j’ai passé ma caméra à base de Rapberry Pi B+ et ma caméra miniature avec le Rapberry Pi Zero) en “Fast Network Camera” et je n’ai quasiment pas de latence.
            Mais les analyses d’images sont réalisées par un Rasberry Pi3.

  1. Rétroliens : Installation de MotionEye sur Raspbian Strech sur Raspberry Pi3 – TREVILLY.COM

  2. Bonjour,

    Je passe par les commentaires pour ajouter une information importante !!!
    Pour moi, c’était évident, mais pas pour un débutant ; je m’en suis rendu compte suite à une aide apportée à une connaissance d’un forum via Message Privé.
    Pour tester si cela fonctionne, il faut se connecter à l’IP de votre Raspberry Pi sur le port utilisé par le système.
    Ce port est modifiable dans le fichier de configuration.
    Par défaut, le port de Motion est 8081 alors que celui de MotionEye est 8765
    L’adresse sera http://192.168.0.19:8081 avec Motion et http://192.168.0.19:8765 avec MotionEye (exemple ; à adapter à votre réseau et votre box).

    Bonne continuation,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*