Mon premier Bartop – Suite

Pour rappel ; voici la bête

Dans la suite de l’article sur Mon premier Bartop ou la borne d’arcade DIY 100% récupération, voici quelques modifications réalisées en plusieurs fois ; étapes par étapes.

J’ai retiré le fond (la plaque de MDF faisant office de “dessous”) qui ne servait à rien et rangé/fixé les éléments différemment.

Exit les bouts de métal et le ventilateur sur lesquels était posé le Raspberry Pi2 ; j’ai fait le ménage et fixé le Raspberry Pi2 directement sur le support en bois de l’écran au moyen de 2 vis.
C’est plus propre et plus aéré.

L’autre modification majeure a été de réaliser un fond (plaque pour le “dos” du bartop).
Parce qu’au fond, il faut bien lui faire un fond !

Cette plaque dorsale est fabriquée à partir de 2 calendriers en carton épais recouvert de papier de rénovation puisque j’ai conservé les chutes suite aux travaux. Puis elle a été peinte avec les vieux restes d’une peinture utilisée dans l’escalier il y a … Houlà … Un moment.

Fond en 2 parties ; les 2 zones étant amovibles

Ce dos est maintenu par des vis torx récupérées en démontant mon Four (Brand, Fabriqué en France, mort juste avant ses 10 ans). Les vis torx, ça donne un aspect qualitatif (spéciale dédicace à ma fille N°1) ; un petit rien qui claque tout de suite un peu plus !
Trop stylé dirait la N°3

Afin que ce fond/dos soit retirable aisément pour changer la carte SD par exemple, j’ai finalement coupé la plaque en 2 afin que la partie basse soit fixe même la plus grande partie ôtée.
Cela permet de ne pas bouger le système électrique ni la prise réseau.

L’alignement est assuré par une entretoise en bois de base … Sorte de tasseau récupéré avant hier soir lors du déballage du nouveau four (Rosières, Fabriqué en France) et fixée avec des mini équerres qui restait d’un système de penderie (oui, il garde tout ce mec).

Lui, c’est un mec branché

Et puis, mes idées originelles ont resurgi !
De quoi tu parles Cortex ?
De devenir le maître du monde, Minus !!!
Heu … Pardon … Non, pas ça …

(Pour celles et ceux qui ne m’ont pas suivi sur ce coup là : explication de Cortex et Minus)

J’avais entassé (encore, beaucoup, trop) des truc de récup. Et ça m’a servi :

  1. J’ai intégré un système de prise d’alimentation pour que le câble soit retirable
  2. Ainsi que la prise réseau “en façade” (oui, je sais, “en façade” sur un fond ; nianiania)
  3. Mais également un ventilateur ainsi que sa grille.
Savoir faire jouer son réseau

Les découpes ont été faites au cutter et au scalpel pour intégration la plus parfaite possible (pour un non initié, on s’entend).
Les fixations sont assurées par de la colle à chaud (pistolet à colle de base, mais ça fait le job).

Je pense que d’ici peu (ce soir ?), je vais ajouter 2 ports USB.

A suivre …

Modification du 21/03/2018 au soir = ajout des ports USB.

J’ai, pour cela, utilisé un vieux hub USB défectueux (modifié à la Hard-Core) ; ça me donne 2 ports USB utilisables (sur les 4 de départ).

Port USB aisément accessibles pour “le cas où”

Intégration sur le panneau arrière.
J’ai juste découpé le carton au scalpel après avoir fait une empreinte (merci l’encre pour tampon des enfants).
Ports USB mis en affleurement et hub bloqué avec de la colle à chaud (pistolet à colle).

Je vous laisse juges du résultat esthétique.

J’ai testé = ça fonctionne 🙂

Les 2 ports ont été testés avec une manette de jeu de type SNES = ça roule.
Ça permettra de jouer avec des manettes de type “Playstation” (oui, je sais, je n’en ai pas, mais bon ; je pourrai, un jour).
Ça permet aussi de mettre clefs ou disques durs ou lecteur DVD pour lire des CD ou DVD ou fichiers idoines avec Kodi
Ça peut aussi être utile pour utiliser un clavier si réinstallation du système ou mise en place d’extensions, de paramétrages, … (plus facile pour taper du texte).

On dirait presque un vrai !

Voici le nouveau panneau arrière pris en photo pour vous ce matin même.

Nous avons donc un ventilateur (branché en USB) ; un système de raccordement du câble électrique (câble facilement retirable) ; 2ports USB et la prise réseau.

On va peut-être s’arrêter là !
(j’avoue, le coup de l’interrupteur ; ça me titille)

A bientôt pour de nouvelles aventures …

Bon, ce soir, tout en aidant qq’un sur un forum, j’ai réalisé et travaillé des photos.

Les voici :

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

3 commentaires à propos de “Mon premier Bartop – Suite”

  1. Rétroliens : Une alarme en boîte – TREVILLY.COM

  2. Rétroliens : Mon premier Bartop – TREVILLY.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*