Webcam maison et Raspberry pour un nichoir

A table les enfants ; il est midi douze ; c’est l’heure de la sauterelle !

Ayant découvert, par hasard, que j’avais un habitant dans mon abris à bois, je me suis dit que je pouvais jouer à être un super 007 avec une technologie de folie.

Bon, OK … Je vous dis tout …

Pour être clair, j’ai rangé (entassé ?) des cagettes dans mon abris à bois (fabrication maison).
Celles-ci me servent à faire du bois d’allumage pour le barbecue et le poêle à bois (oui ; je suis toujours en mode récupération et économie).
Et vous avez quoi ?
Un oiseau a fait son nid dans une cagette, profitant de celle du dessus comme d’un toit.

C’est en allant chercher du petit bois que j’ai soulevé la cagette supérieur … et … vu une petite tête me regardant.
Oups, pardon du dérangement !
J’ai tout reposé avec diligence mais sans précipitation afin de ne pas l’effrayer ; respect pour la faune !

Maman !!! Papa !!! Miam-Miam !!!

Du coup … ça turlupine.
Y a-t-il un couple ?
Y aura-t-il des petits ???
Mais … comment savoir ???!!!???

[Révélation]
Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre :
Le couple a eu 4 petits !!!
Yes !
[/Révélation]

Ho !
J’ai un vieux Raspberry Pi B+ de 2014 donné par Karen R !
Hé !
J’ai une batterie de secours de téléphone donné par Karen R !

Un vieil RpiB+ de 2014 et une batterie pour téléphone
Un vieil RpiB+ de 2014 et une batterie pour téléphone

Yes !
Tout ça couplé à mon intelligence devrait faire des miracles ; non ? 😉

Bon, passons en mode [On résume un peu]

J’ai réalisé des photos de manière régulière avec la caméra RaspiCam en posant le Rpi dehors à 1m ou 2 des cagettes :
Oui ; y a du monde !
Oui, c’est même un couple.
(merci à l’usage de la commande Raspistill en mode TimeLapse)

La partie WebCam venant d’un PC portable

Mais avec le module caméra du Raspberry, pas possible de voir DANS le nid ; les cagettes sont trop serrées …
Flute de zut ; diantre …

Héhé ; on ne va pas se laisser faire.
Hop, on récupère une WebCam dans un vieux PC portable HS + un bout de câble USB et on se fabrique une caméra miniature.

Paf, mise en USB sur le Rpi B+ = elle fonctionne.

Alors, comment faire pour surveiller le nid ?

Cela se réalise d’une simple ligne
fswebcam -r 1280x720 -S 9 --jpeg 100 --font sans:20 --shadow --title "Oiseaux du jardin" --subtitle "https://trevilly.com" --info "Raspberry Pi B+ et WebCam Maison" -l 10 /home/pi/timelapse_fswebcam/timelapse-%Y-%m-%d--%H-%M-%S.jpeg&

La WebCam montée sur un support en bambou

La partie importante est
fswebcam -r 1280x720 -S 9 --jpeg 100 -l 10 /home/pi/timelapse_fswebcam/timelapse-%Y-%m-%d--%H-%M-%S.jpeg&
fswebcam est le nom de programme utilisé
-r 1280x720 donne la résolution
-S 9 donne le nombre d’images à passer avant la photo (ça laisse le temps à la caméra de s’ajuster un peu)
--jpeg 100
indique la qualité d’enregistrement à appliquer (ici à 100%) -l 10 (-l ou --loop) permet de donner un intervalle de temps entre les images (indiqué en secondes)
timelapse-%Y-%m-%d--%H-%M-%S.jpeg permet de de nommer chaque photo avec la date et l’heure

Je me retrouve maintenant avec “quelques” photos dans le dossier /home/pi/timelapse_fswebcam/

Ensuite, les photos sont concaténées en ligne de commande. Je le fais avec un ordinateur sous Linux avec ffmpeg car le Rpi Moèle B+ de 2014 risque de souffrir 😀
Une fois dans le répertoire des photos, en mode terminal, j’envoie la commande
ffmpeg -framerate 10 -pattern_type glob -i '*.jpeg' -c:v libx264 -pix_fmt yuv420p 09-07-2020.mp4
On laisse tourner le temps qu’il faut (et oui, ça dépend du nombre de photos dans le dossier).

Après, je transfère la vidéo sur mon Cloud perso auto-hebergé sous YunoHost avec NextCloud

Et voilà !

Bon, d’accord … Voici quelques explications relative à la ligne de code
(beaucoup d’informations sont disponibles sur https://ffmpeg.org/ffmpeg.html)
-framerate 10 (ou -r 10)
Nombre pour la fréquence d’images, c’est à dire le nombre d’image par seconde
Ainsi une sequence de 1200 photos donnera 2 minutes de film avec un framerate à 10 et un film de 50 secondes avec un framerate à 24.

-pattern_type glob
This great option makes it easier to select the images in many cases.
Cette excellente option facilite la sélection des images dans de nombreux cas.

-i '*.jpeg'
L’option -i (pour inpout) spécifie les fichiers à lire (ici tous les fichiers de type jpeg)

-c:v libx264
L’option -c (pour codec) encode tous les flux vidéo avec libx264 (ici, je ne copie pas de flux audio).

-pix_fmt yuv420p
Affiche les formats de pixels disponibles ou plutôt sert à définir le format des pixels. Utiliser l’option -pix_fmts va afficher tous les formats de pixels pris en charge. Si le format de pixel sélectionné ne peut pas être sélectionné, ffmpeg affichera un avertissement et sélectionnera le meilleur format de pixel supporté pour l’encodage

Un petit bonus ?

Comme mon Rpi est nu et sans protection et que je l’utilise avec une batterie (pas de prise à proximité), mais également que je ne peux y accéder par le réseau (sauf à dérouler un long câble réseau), j’ai décidé de laisser la WebCam entre les cagettes (faut pas faire peur aux Zozios) et de démarrer le Rpi en le connectant à la Caméra puis à la batterie externe … donc … il faut AUTOMATISER la chose.

Comment ?
Facile !

Il suffit de faire un sudo nano /etc/rc.local et d’ajouter la ligne
fswebcam -r 1280x720 -S 9 --jpeg 100 --font sans:20 --shadow --title "Oiseaux du jardin" --subtitle "https://trevilly.com" --info "Raspberry Pi B+ et WebCam Maison" -l 10 /home/pi/timelapse_fswebcam/timelapse-%Y-%m-%d--%H-%M-%S.jpeg&
Juste après la ligne # By default this script does nothing puis de valider.

Et voilà, à chaque démarrage, le Rpi est en mode je prends une photo toutes les 10 secondes !

Edit du 20/07/2020 :
Snif ; le nid est vide et je n’avais pas prévu ce départ aussi rapide = je n’ai pas mis la caméra interne (ni celle externe) en route les 19 et 20 juillet = j’ai tout raté 🙁

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Diététicien-Nutritionniste tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

2 commentaires à propos de “Webcam maison et Raspberry pour un nichoir”

  1. Bonjour,
    Encore un poste liant l’utile à l’agréable !

    Merci pour tous ces précieux détails !

    Reste a fixer une piCam sur un des oiseaux pour filmer les premiers vols 😉

    @+frdd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*