MediaCenter maison en bois ou HTPC du pauvre ;-)

Photo présentant le MediaCenter en situation
MediaCenter de fabrication “maison”

Attention, texte tapé au “kilomètre” afin de jeter les idées comme ça, sans réflexion.
Gros travail d’édition à venir.

Bon, finalement, une diététicienne et amie (Sandrine F) m’a écrit

Je suis pas informaticienne mais j’ai lu, et ta manière d’écrire m’a donné envie de lire jusqu’au bout ^_^ (…).

Du coup, je laisse comme ça et (un jour) je ferai une autre page pour faire un pas-à-pas avec photos.

Comment se fabriquer un MediaCenter ou HTPC (Home Theater Personal Computer) à moindre coût avec un vieux PC (qui date de 2006 je pense) et un système d’exploitation dédié (sous GNU/linux évidemment) ?

Vive la récup’ Ou Pourquoi diable mettre à la benne des PC dépassés pour certains mais sur-puissants pour moi ???

Même sans les compétences qui seraient bonnes à avoir, on peut aimer ne pas jeter.
Outre le fait de collectionner des vieilles machines, je pense/espère encore qu’un jour je serai (serais ??? 😉 ???) un terrible informaticien/inventeur/ingénieur de génie (l’art de l’utopie n’est pas donné à tout le monde ; moi, j’excelle … en toute modestie …).

Bon, bref … Je suis nul mais espère l’être moins et, finances obligent, j’entasse des trucs.
Et les gens le savent.

Voilà-t’y pas qu’un gentil médecin m’apporte une tour énorme suite remplacement de leur PC familial (Merci Florence D pour ce don).
Après quelques mois dans le garage, je suis retombé dessus suite à un projet de MediaCenter avec un PC plus petit mais finalement à la ramasse cause PC professionnel de marque HP avec une Carte Mère bridée et sans PCI-express (Merci Émilie F pour ce don).

Je ressors donc cette tour aux dimensions XXL.
Hauteur = 52,5 cm (sans les pieds)
Largeur = 21 cm
Profondeur = 43 cm
Possibilité de mettre 4 lecteurs/graveurs en rack, possibilité de mettre 4 DD en rack, … Bref un truc idéal pour se faire un super serveur sous linux, mais balaise pour un MediaCenter.
C’est perdu d’avance pour espérer obtenir l’autorisation de Madame pour coller ça dans le salon … (Si, si, j’ai essayé discrêtement …)

En même temps, le vieux HP est bcp plus petit (il passe dedans en fait) mais est un peu plus limité : pas de SATA, pas de PCI-Ex, RAM très limité (256), …

Dubitatif devant les 2 bestioles … je réfléchis (ou essaye) … Et …

C’est validé !

Photo présentant la grosse tour en comparaison avec le caisson HTPC fait maison
Aperçu de la taille d’origine versus le caisson ‘maison’

Cette grosse tour va prendre un coup derrière la nuque et passer chez les réducteurs de têtes 😀 !

Après tout, ne suis-je pas un bricoleur de génie avec un vrai atelier et des tas d’outils super Tip Top ?!?!?
Non ?!!!?
Pas grave ! … On y va tout de même ; “même pas peur” !!!

Cahier des charges simpliste :

  1. Faut que ça coûte le moins possible (on ne rit pas).
  2. Mais, faut que ça fonctionne et que ça soit simpliste (utilisable par enfants).

Cette gentille femme médecin m’a donc offert, via son PC, une carte mère ASUS P5B (de 2006 je pense) avec un P4 3GHz (il apparait comme avec 2 CPU donc ça doit être un proco ‘HT’).
La tour m’a été ‘livrée’ avec 3 barrettes de 512 Mo + 1 graveur DVD SuperMulti LG (en IDE) + 1 Disque Dur SATA de 750 Go.

Cool …

La tour est trop balaise ??? —> exit l’emballage —>

Oui, mais, un MediaCenter, ça doit être proche de la TV … Arf …
Bon … Ben … Faut virer la chaîne lecteur DVD qu’on nous avait donné et prendre la place qu’il reste dans le meuble.
Bref, le HTPC que je veux devra faire 21 cm de hauteur x 27 cm de profondeur x 50 cm de largeur pour passer dans le meuble avec un peu d’espace autour.

Comme je suis pas très doué, j’ai commencé par faire des gabarits en carton (de récup) pour tester l’agencement.

Et j’ai préféré ne pas partir sur des dimensions trop serrées.

Après des tâtonnements et des heures de recherches sur le Net mais aussi du sciage, meulage, … de pièces métalliques du pauvre PC, je suis finalement parti sur un boitier en Médium (ou MDF) de 6 mm d’épaisseur.

Zou, un tour chez Leroy Merlin.
Comme ma scie sauteuse est merdique, j’opte pour acheter les parties découpées ; ça sera plus propre.
2 panneaux de 51×21 cm
2 panneaux de 51×25,8 cm
2 panneaux de 19,8×25,8 cm
25,8 car 27-0,6-0,6=25,8 et 19,8 car 21-0,6-0,6=19,8 ; cette fois, j’ai essayé de ne pas être bête et de penser à l’épaisseur.

Achat d’une cornière acier de 1m en 2,35×2,35 cm pour faire des équerres pas chères (alu = plus facile à travailler, mais 3 fois plus cher) et des rivets 1er prix (4mm de diamètre pour épaisseur de 6à8mm)

Bilan du jour :
Médium = 6,21 euros
Cornière = 1,65 euros
Rivets = 3,90 euros (sachet de 100 pièces)

Les parties sont donc reliées entre elles par des équerres ‘maison’ ; j’ai découpé la cornière en plusieurs parties que j’ai ensuite percées à la visseuse sans fil.

J’ai utilisé des vis, écrous, rondelles de récup là où je ne voulais pas de rivets.
Mais j’ai dû acheter 3 équerres pour faire un support pour le lecteur DVD.
3×0,80 = 2,40 euros. (équerres de 1cm de large mais de 8x8cm)
J’y reviendrai plus tard.

Pour simplifier, je n’ai pas voulu utiliser mes vieilles enceintes (de merdouille) qui date de mon PC pro acheté en avril 1999 = elles restent au garage.
Et comme ma TV (un écran plat de 82 cm qu’on nous a donné aussi car marchait mal), ne fait que péritel ou HDMI, j’ai viré la Carte Graphique (CG) et commandé (le 31/12/2013 à 20h45) une CG sur Amazon pour 24,49 euros (et vendu l’autre sur un site en ligne).
Le but, sortir en HDMI pour avoir image et son via 1 seul câble et via la TV.
C’est une Carte Graphique Asus Nvidia EN210 SILENT ; exactement « Asus Carte Graphique Nvidia EN210 SILENT/DI/1GD3/V2(LP) PCI-Express »
Reçue le 03/01/2014 (sont forts chez Amazon ; respect au personnel qui ne doit pas se marrer tous les jours).
Réception :
Outch ; le silence est terrible !!!
Le petit ventilateur de l’ancienne CG était vraiment bruyant !

Alors, on ne va pas se mentir, j’en ai bavé (pour être poli).
N’ayant pas de place et que du matos de crotte pour bricoler, ça n’a pas aidé mon incompétence.
Mais, bon, je ne suis pas Breton têtu pour rien !

J’ai bossé sur un tabouret bancal dans un petit coin du garage (qui sert de dépotoir) ou par terre dans le salon/salle à manger et sur la table en soirée/nuit.

Au final, ça l’a fait … (on ne parle pas du bout de métal dans l’yeux (passage aux urgences) ni du trou de foret à bois dans la main du style Jésus)

Caisson réalisé en 4 parties :

  1. Dessous + les 2 côtés solidarisés par cornières et rivets.
  2. Fond fixé par vis.
  3. Façade fixée par vis.
  4. Couvercle simplement posé.

La Carte Mère (CM) est (après bien des essais) fixée d’une manière toute bête.
J’ai passé une longue vis (pour cheville metallique à expension) sous le MDF avec un écrou dessus pour tenir la tige. Ensuite, j’ai coupé des chevilles plastiques (de récup encore et toujours) pour faire support de CM. Et hop un petit écrou dessus.
Comme je suis une buse, je n’ai que 4 ou 5 dispositifs de ce type car 2 trous de la CM tombaient sur mes cornières …

Gros Plan de la partie avec lecteur DVD, prises USB, boutons Power et Reset mais aussi LED power et LED Disque Dur
Gros plan sur le travail d’intégration en façade

Pour le lecteur/graveur, j’ai galéré aussi.
Je voulais utiliser un graveur « slim » donné par Marion C, la « femme » informaticienne de Clément M, un ex-collègue (Merci Marion).
Mais, pas possible de la fixer solidement de manière non permanente. Et le système de ‘clipage’ pour le DVD me parait une mauvaise idée puisque Madame et les 4 enfants vont l’utiliser (et le gars de 4 ans et 1/2 … Ben … c’est un bourrin).
Le ‘slim slot-in’ de mon ancien iMac G5 ? Il a la même forme mais une petite « casquette » en sus pour le fixer ; trop cool. Et puis le système ‘mange disque’, c’est pratique. Yes, trop Cool !
Ha Mer…credi 😉 C’est ni du IDE ni du SATA (enfin, pas du standard ; sont pénibles chez Apple tout de même).
Bon, retour au lecteur DVD d’origine.
Finalement, j’ai découpé une plaque en métal dans les entrailles de la tour d’origine et acheté 3 équerres chez Leroy Merlin (équerres de 8cmx8cm dont je cause plus haut).
Le lecteur DVD est solidaire de la plaque grace à une vis de récup et j’ai percé la plaque + 1 équerre pour immobiliser l’ensemble (comme le lecteur dépasse de 1-2 mm du boitier, il est bloqué mais il faut bien lui éviter de glisser en arrière).

Maintenant que nous nous connaissons, je dois vous avouer un truc.
Faut pas se moquer, hein !?!?! 😮
J’ai acheté un mini-outil multifonctions chez Brico-Dépôt ; une sorte de Dremel, mais à 13 euros (pas la même qualité, c’est sûr ; on en a pour son argent).
Mais ça dépanne bien.

Gros plan sur les boutons et LED
Les 2 bouton Power et Reset + les 2 LED Power et Disque Dur

Le plus minutieux a été la façade.
Je devais intégrer les boutons ‘Power’ et ‘Reset’ + les LED ‘Power’ et ‘Disque Dur’.
En fait, j’ai coupé à la pince les pattes des boutons pour que la partie en ergot s’insère dans le médium. Plus tard, je trouverais peut-être des boutons poussoirs conventionnels et jolis (je ne veux pas acheter).

Mais … Comment intégrer ces carrés de 1,1cm de côté ?
J’ai simplement percé au foret à bois de 8mm puis poussé dans les coins/angles avec un scalpel pour faire un carré … et … j’ai poncé … à la lime à ongles 😀
Et ben, ça fonctionne vachement bien !

Pour l’intégration des LED, c’est tendu.
Le dispositif d’origine est prévu pour une plaque de métal puisque la diode se clipse dans un support (le rond noir sur la photo).
Alors, l’astuce, c’est attaquer le MDF de l’intérieur au foret à bois de 8mm pour décaisser puis de percer à 6mm pour passer le support à LED.
Histoire de ça s’insère mieux, j’ai attaqué la face avant du MDF au scalpel.
Ainsi, le support à LED rentre dans la façade et, de l’autre côté, la diode peut bien se clipper.

Gros plan sur l'intégration des prises USB en façade
intégration des prises USB en façade du HTPC

Les prises USB en façade, c’est indispensable car le HTPC sera dans un meuble donc les 4 ports arrières = on s’en tamponne.
J’ai pris le parti d’en disposer 2 juste à côté du lecteur DVD.

Sur je ne sais plus quel PC (j’en ai quelques uns en fait), j’avais un double USB sur une équerre du type des CG, Carte Réseau, … mises sur les ports PCI, …
Oui, mais comment l’intégrer joliment ?
En fait, j’avais aussi un truc pour baie à disquette avec 2 USB + 1 Firewire 400 + audio venant d’un autre don (Merci Nathalie V).
Mon faux Dremel et ma scie à métaux à main m’ont permis de couper le support métal + le cache plastique de la partie USB.
Ensuite, j’ai percé la façade et meulé/poncé jusqu’à l’insertion parfaite du cache plastique.

Au dernier moment, j’ai fait le pari de carrément ouvrir la partie supérieure en grand pour faire une entrée d’air.
L’idée est d’avoir une arrivée d’air par le haut puisque, dans le caisson, le ventilateur du processeur (CPU-Fan) souffle vers le radiateur + l’alim expulse l’air chaud vers l’extérieur.
Donc l’air frais entre à côté du lecteur DVD et de la CG (en haut, à gauche), est soufflé sur le proc par le CPU-Fan (milieu) et extrait grâce à l’alimentation (à droite).
L’entrée d’air fait la taille d’un DVD. C’est découpé à la scie sauteuse.
J’ai ensuite fixé un bout de PC qui contient une « grille » du même diamètre (j’ai laissé tombé l’idée de la grille d’aération que j’avais dans le cabanon et qui vient du rayon construction de Leroy Merlin ; pas franchement joli).
Et en-dessous de cette grille, j’ai mis un « grillage » fin pour faire filtre (filtre qui vient du gros PC) pour éviter les grosses poussières.

Pour la partie logicielle, j’ai opté pour GeexBox car c’est un système d’exploitation complet qui démarre très rapidement et … est basé sur Linux 😉
Forcément, comme, je ne veux pas de Windows chez moi et que c’est con (à mon avis) et cher de coller un Mac Mini comme MediaCenter ; ben, il ne reste que Linux comme truc facile à installer/utiliser par toute la famille.

Pour simplifier, j’ai installé GeexBox sur une Clef USB.
Comme ça, le système peut fonctionner sans le Disque Dur (DD) et je peux changer de système en changeant de clef.
Pratique pour démarrer le HTPC comme un PC sous LinuxMint ou Ubuntu ou …
Le système serait peut-être plus rapide avec installation sur le DD, mais, franchement, ce n’est pas bien long.

Edit :

Après des tas de tests en utilisation grandeur nature, je suis finalement passé à LinuxMint17 en installation sur Disque Dur. Mon fils de 5 ans (il vieillit aussi) sait parfaitement s’en servir ; finalement pas plus difficile que GeexBox.

J’ai passé la résolution écran de manière à pouvoir utiliser le MédiaCenter comme PC de Surf sur la TV pour regarder des recettes, visionner/écouter du Youtube ou Dailymotion ou équivalent.

Les films sont lisibles depuis lecteur DVD, clef USB, Disque Dur interne, Réseau, …

Bref, Merci Linux 😉

Pour ceux qui ne savent pas ; Linux, c’est comme Windows mais sans virus et … C’est GRATUIT !!!

En conclusion :

Un lecteur de DVD est actuellement en promo à 39,99 Euros dans une pub que je viens de recevoir (03/02/2014). De marque Samsung, il est compatible DivX et MP3, noté comme disposant d’un port USB et d’une sortie HDMI.

Mon MediaCenter maison en bois, qui lit tous les formats, dispose d’un graveur DVD, a 2 ports USB en façade, 3 sorties vidéo (VGA+DVI+HDMI) et permet de naviguer sur le Web m’a coûté moins de 45 Euros …

En plus, il est évolutif tant matériellement que logiciellement (donc mieux en tous points) …

CQFD !

A propos de Alban

Papa de 4 enfants étant lui même resté un enfant. Tombé par obligation dans l'informatique à 22 ans pour le boulot et s'étant "un peu" pris au jeu ... Pas un génie de l'informatique (loin de là), mais intéressé et carrément orienté Linux et entraide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*